• Alain Séchas, <em>Le David</em>, 1998 et peinture réalisée en 2002 à l’occasion de la biennale de Busan en Corée © Adagp Paris, 2020
    Alain Séchas, Le David, 1998 et peinture réalisée en 2002 à l’occasion de la biennale de Busan en Corée © Adagp Paris, 2020

Une conférence de Jean-Marc Huitorel, critique d'art, commissaire d'exposition et enseignant
 

"Où l’on traitera de deux domaines en apparence fort éloignés… Où il sera question de quelques points historiques, d’une modernité commune à partir de 1860. Où il faudra cependant se méfier des analogies faciles. Où l’on verra pourtant combien le sport est un formidable pourvoyeur de forme(s). Où l’on montrera qu’au-delà des objets, le sport inspire des attitudes, des agencements et toutes sortes d’œuvres dont le médium n’est pas le plus important. Où l’on remarquera cependant de nouvelles formes de rapport au réel, dans un paysage artistique aux frontières de plus en plus floues et qu’il convient cependant de toujours tracer avec un maximum de précision. Où l’on défendra une conception de l’art fondée sur sa dimension anthropologique et sur sa fonction de représentation, sur son engagement. Où il sera question aussi de jeu et de combat dans un contexte social saturé de rencontres et d’affrontements."
Jean-Marc Huitorel

Événement organisé dans le cadre du dispositif « Territoires ruraux - Territoires de culture », porté par le Frac Normandie Caen avec le soutien de la DRAC Normandie, du Département du Calvados, de la DRAAF Normandie et de la Communauté d'agglomération Lisieux Normandie.

Informations pratiques

Le mardi 22 septembre 2020 à 18h30

Au Théâtre de Lisieux Normandie
2 Rue au Char
14100 Lisieux

Entrée gratuite

+

Dossier de presse

Programme

Flyer

 

Exposition