• © Festival ]interstice[
    © Festival ]interstice[
festival
17.05.18

Concert/performance au centre chorégraphique national de caen normandie

Pour la première fois le Frac Normandie Caen répond à l’invitation du festival ]interstice[ et propose conjointement une soirée de concerts-performances le jeudi 17 mai 2018 à 20h au centre chorégraphique national de Caen en Normandie. 

- Green Music par Tomoko Sauvage et Francesco Cavaliere : 

Francesco Cavaliere et Tomoko Sauvage ré-interprètent la pièce Green Music du compositeur du mouvement Fluxus Henning Christiansen comme un hommage à son amour inconditionnel pour la couleur verte. Cavaliere et Sauvage jouent avec des sculptures, des plantes, du thé, des minéraux, des verres, de la céramique et des synthétiseurs peints en vert, tel Christiansen qui avait peint son oreille et son violon en vert. Entouré d’une petite collection de curiosités vertes, les deux artistes jouent dans des récipients en verre avec de l’eau et des feuilles dont le rythme aquatique est amplifié par des hydrophones. Cette trame électro-aquatique tient en équilibre délicat entre contrôle et aléa, ordre et désordre, éphémère et répétition.

Tomoko Sauvage, musicienne japonaise installée à Paris, travaille depuis plusieurs années avec des bols de tailles variées remplis d’eau et des hydrophones immergés. Les gouttes, les vagues et les bulles avec lesquelles elle joue résonnent et provoquent des sons et des harmoniques naturels au gré de la résonance du lieu.

Francesco Cavaliere est un musicien italien installé à Berlin connu par la sensibilité avec laquelle il combine les sons, les matières et l’espace, démontrant un goût prononcé pour toutes les formes d’exotisme possible. Ses productions nous font voyager à travers des états intérieurs peuplés de présences éphémères et de phénomènes générés par la matière et la voix et un traitement analogique.

- Ventilos par Adrien Lefebvre : 

Des ventilateurs et microphones sont disposés en cercle. Certains micros sont montés sur des balanciers et vacillent. D’autres en parallèle enregistrent également les sons diffusés en direct, les vibrations, le souffle de l’air… Les machines se mettent en marche dans une lente et inexorable rotation. Le flux, l’air, le rythme forment une chorégraphie sans fin faite de tensions et de respirations. Ventilos met en scène le rapport du son, de l’objet et du mouvement.

Adrien Lefebvre module les ondes, que celles-ci soient naturelles ou artificielles. Dans le brouhaha des rues ou la solitude d’une forêt, l’artiste capture les grincements, chuintements, crissements, craquements, soufflements et sifflements que lui offre son environnement. Plasticien dans les arts sonores et musiciens au sein des groupes P_LAB et Unstable Lands. Il est également à l’initiative du micro label ADK7 (ambient, drones, field recording). Adrien Lefebvre vit et travaille en Normandie où il a fait ses études à l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg.

Informations pratiques

Le 17 mai 2018 à 20h

Au centre chorégraphique national de Caen en Normandie
Halles aux Granges, 11-13 rue du Carel
14054 Caen